Bouée de secours du lundi 25 Octobre 2021

Confusion, discussions à sens unique, chacun restant sourd à tout autre point de vue que le sien,

Convictions brandies haut et fort jusqu’a ce qu’un nouvel ordre, ou contre ordre arrive;

Dans cette confusion générale qui dure et s’accentue, je reste convaincue de l’importance de rester centrer en son coeur, qui éclairera ainsi mieux ce qu’il nous reste d’intelligence…

Et surtout, surtout je suis convaincue de l’importance de se nourrir de beauté: texte, ou nature.

Une fois par semaine, je vous envoie une petite bouée de secours en ce sens,

Aujourd’hui, se libérer de la haine, de la colère etc: Quelques exemples remarquables

  • Lors du procès d’Oskar Gröning , Eva Mozes Kor, survivante de la Shoah, victime des expérimentations médicales des nazis, s’approcha de lui pour lui dire qu’elle lui pardonnait comme à tous les nazis:

« Je vous pardonne comme j’ai pardonné à tous les nazis. Le régime nazi n’ a pas marché. Partagez cela avec la jeunesse, Mr Gröning. 

Je fais cela pour moi même 

Je ne le fais pas parce qu’ils le méritent, mais parce que JE le mérite.

J’ai ainsi éliminé tout ce que j’ai supporté. » 

  • C’est aussi ce qu’un vieil homme exprimait lorsqu’il disait: Ne vouloir laisser aucune trace de sa souffrance sur terre

Le temps, précieux allié, aide à ce travail d’épuration de la haine, de la souffrance;

La grâce aussi.

Nos pensées sont des énergies qui circulent autour de nous; Prenons garde à ce que nous refoulons, exprimons etc..

« Ne laisser aucune trace de sa souffrance sur terre….

Je leur pardonne non parce qu’ils le méritent, mais parce que Je le mérite »

S’en souvenir dans notre quotidien…

Bonne semaine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *