Nous avons tous notre part à faire

Nous avons tous notre part à faire

Savez-vous qu’en neuro sciences il a été démontré comment le pouvoir de la méditation d’un groupe de quelques personnes pouvait avoir un impact sur des régions de grands conflits : C’est l’effet Maharishi du nom du Yogi indien : Maharishi Mahesh.Que ce soit la méditation transcendantale ou les prières sincères, si plusieurs personnes pratiquent ensemble au même moment, il y a une réelle diminution de la violence dans le lieu et le moment où cela est fait.

Par ailleurs souvenons-nous que nos pensées sont énergies, et que nous sommes tous inters reliés.

Dans un monde à feu et à sang, attention à ne pas alimenter les énergies négatives déjà trop nombreuses, par nos peurs, nos colères ou nos violences.

Pour ceux et celles qui le peuvent, prenons un temps d’intériorisation et visualisons de la Lumière sur ces terres et ces peuples qui vivent le pire en ce moment.

Pour cela, il nous faut d’abord, prendre chaque jour un temps de recul pour nous centrer, rentrer dans notre chambre intérieure; 

Ajuster notre posture : pieds enracinés dans la Terre mère et tête orientée au Ciel.

Puis porter attention à notre souffle. Tranquillement, faire le calme en nous par la respiration.

Une fois ce calme établi, recevoir par le haut de notre tête, l’énergie céleste qui vient laver nos propres ombres, et descendre dans toutes nos cellules.

Ancrés dans la Terre Mère, capter la Lumière qui est de toute éternité au-dessus de nos nuages, et la laisser inonder notre être et notre corps.

Ensuite seulement, nous pourrons envoyer un rayon de cette Lumière là où nous décidons, et relier ainsi ce pays, cette personne, ce peuple à la Lumière source.

 Nous ne sommes qu’un relai, mais un relai nécessaire

Tout d’abord, en silence, nous placer en état de réceptivité, recevoir cette lumière- paix; puis faire passer un faisceau de cette lumière au peuple ou à qui vous voudrez, que vous reliez alors à la Source.

Car ce n’est jamais nous avec nos capacités limitées qui pouvons quoi que ce soit.

Nous ne sommes que des relais, mais des relais nécessaires pour que la Source d’Amour puisse pénétrer les lieux de souffrance.

Soyons nombreux à nous connecter à la Source, pour pouvoir déployer le plus de faisceaux lumineux là où l’ombre s’épaissit.

 

Rayon de lumière sur les arbres et le chemin.

Si vous avez aimé cette publication... partagez-la!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.