Billet du jour du mardi 19 Mai 2020

“Essayons d’être heureux, ne serait ce que pour donner l’exemple” Jacques Prévert.

Oui, essayons dans cette vie à ré inventer, de cultiver les graines de joies, de sourire, d’éclaircies après l’orage.  Nous tous qui avons la chance de pouvoir le faire, même minimalement, mettons les bouchées doubles!

Espérons que cet éloignement social ne dure pas et ne nous transforme pas en robots parfaitement fonctionnels et stérilisés, dépourvus de toute humanité. Cela ne se peut pas.

“Dieu ne nous a pas mené jusque là pour nous abandonner” …..Mettez qui vous voulez sous le terme de Dieu: la Vie, le destin, le divin, le grand architecte.

Essayons, surtout de dire aux enfants que les câlins sont toujours des actes précieux, même si pour le moment ils ne se font qu’avec papa et maman.

Que nos sourires soient plus francs et généreux, puisque pour quelques temps encore, ils ne passeront que par les yeux! Mais les yeux, sont la fenêtre de l’âme, n’est ce pas?

Aussi, prenons soin de notre âme, et ne laissons pas des images parasites et épeurantes s’y accrocher.

Apprenons à cultiver serré notre réseau amical et familial,  car sans relation l’homme meurt.

Il y a surement 36 façons de tuer un homme dont une en le  privant de travailler, comme disait le grand Félix, mais il en est une autre, c’est de l’amputer de relations humaines. On appelle cela la prison…

Fasse  le Ciel et les jeunes générations  que nos sociétés ne deviennent pas des prisons à ciel ouvert.

Répondre