Ne pas perdre ma joie..

 

Rayon de lumière sur les arbres et le chemin.

Je vous livre une petite réflexion qui me semble importante en ces jours où nous  côyons quotidiennement l’exaspération, les dictats de tous ordres, les désespérances bien réelle de certains.

Je suis comme vous confrontée à tout ceci et j’essaie, par le silence, la nature , la prière, la littérature de garder le cap, sur l’espérance.

Ce qui est encore plus dangereux que le virus qui fait la une de nos actualités depuis plus d un an, c’est bien cette perte de la joie qui s’insinue sournoisement dans nos sociétés, au profit de la colère, de la raison raisonnante, et in fine, de la peur.

Aussi ce matin, je vous partage ces quelques feuillets sur l’urgence à ne pas perdre notre joie.

Car la joie, c’est l’énergie du coeur, c’est l’étincelle éternelle dont nous sommes tous porteurs.

Celle capable d’éclairer nos nuits et surtout celle capable de nous faire passer de l’humanoïde à l’HUMAIN.

Le texte est à télécharger en cliquant sur le lien: Ne pas perdre ma joie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *