Le silence parfois a du bon

 

Bon soir/ Bon jour  les amis

Certains d’entre vous s’inquiètent de mon peu d’activité sur Facebook, ou sur ce site;

En effet, je me suis faite plus discrète ces temps derniers.

Je rassure ceux qui s’inquiètent fort gentiment sur mon sort : je vais bien.

Mais en cette période, où tout le monde parle et donne un avis sur tout et son contraire, où les gens se jettent à la tête arguments contre arguments, statistiques et contre statistiques, où la rumeur enfle plus vite que l’inflation, je n’ai guère le gout de rajouter une voix de plus dans ce chaos.

Côté santé, je continue à vous encourager à prendre soin de vous le plus intelligemment possible avec beaucoup de bon sens et de simplicité;  mon site vous donne quelques outils et mes consultations via Zoom, Skype, ou en personne, continuent d’aider du mieux que je le peux mes patients.

Côté Vie en général, la période nous demande de moins consommer, de revoir nos choix, de nous tourner vers notre intériorité.

Nous en sommes encore loin, lorsque je vois toutes ces querelles qui naissent entre amis ou membres d’une même famille suite aux discours de l’un ou de l’autre s’appuyant sur les “informations” des média, télé et autres.

La délation, la certitude d’avoir raison, le mépris de l’autre ont trouvé un terreau fertile dans ce chaos et mettent en lumière la fragilité de nos si “belles sociétés dites civilisées”…..

Je suis sûre que nous sommes actuellement dans une période de transition essentielle pour notre planète dont nous comprendrons la portée dans quelques années. Il nous faut traverser, et nous allons traverser si la foi et l’espérance nous habitent.

Foi et Espérance  en l’Humain en devenir et non en l’humanoïde à l’oeuvre ces dernières années.  Foi et Espérance en une humanité à naitre basée sur des valeurs d’amour et de partage.

L’homme est en devenir.

Nous assistons aux premières contractions, mais l’accouchement sera surement très long.

L’humain allait dans le mur au niveau écologique, social, personnel,  et ce fichu virus est venu donner un coup d’arrêt brutal, tout simplement, parce que la planète, l’écologie restent et resteront toujours les maîtres face à un humanoïde qui s’est cru tout puissant  pendant des décennies.

Si quelqu’un doit se calmer, et changer de cap c’est bien l’humanité;  La planète, elle, se remettra toujours de nos soubresauts et de nos errances.

Alors oui, cela fait des vagues, cela bouscule tous nos repères, et nos gouvernants tâtonnent plus ou moins savamment en essayant de nous faire croire que tout est sous contrôle…

Ce qui est évident c’est notre ignorance et notre inconscience: Nous sommes en train d’en prendre la mesure.Cette crise qui est partie pour durer encore quelques mois, nous ramènera à plus d’humilité si ce n’est plus de conscience.

C’est aussi  pour cela que je suis moins « active » sur les réseaux sociaux J’essaie de profiter de cette agitation pour prendre entre mes consultations, des grands temps de silence, lecture et ressourcement en nature autant que faire se peut. Car la Nature reste notre grand maître.

Je vous encourage à faire de même pour garder le cap, et le regard au-delà de ces tourbillons.

Cela aussi finira par passer.

Mettons ce temps à profit pour nettoyer un peu notre jardin intérieur des mauvaises herbes qui y ont pris racine depuis longtemps, et également utilisons ce temps pour nourrir notre esprit de belles et bonnes choses : de petits rien du quotidien, comme de bien belles nouvelles : il en existe! ouvrons l’oeil et l’oreille au beau.

Nous sommes responsables de nos vies et nous ne pouvons agir que sur elles, mais au moins faisons le du mieux possible.

Lorsque les choses vont mal, nous traversons mieux l’épreuve un pas à la fois sans en rajouter avec le mental.Ce mental agité par trop de médias, de oui dire, tourne en boucle, vrille, et anéantit son propriétaire, dans une paranoïa ou une méga suffisance, c’est selon, mais dans les 2 cas de figure, c’est tragique!

Alors, amis, je continuerai à écrire via le site et facebook, mais j’essaierai de vous porter des nouvelles légères pour que nous n’oublions pas d’arroser la petite fleur Espérance, et si mes publications sont plus espacées, c’est que je vis cette période sur un autre rythme, prenant un peu plus de temps pour l’écoute du silence, et cela me permet de garder le cap.

 Quelques suggestions qui ne parlent ni de médecine ni de virus!

Livre :

Paradis perdus Eric Emmanuel Schmitt

Les derniers jours de Moise : Armand Abecassis

L’anomalie : Hervé le Tellier

Film : Revoir vos films préférés

Musique :

Bach

Mozart,

Chopin

Rachmaninov

Nous aident à passer au travers de toutes les modulations de la vie.

Je vous reviendrai bientôt avec un article à teneur plus « médicale »

Prenez soin de vous et comme le dit le proverbe amérindien : Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester.

Et un petit must pour la fin:un des plus beaux andante qui existe. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *