Le fenouil: Pensez y!

0

Il sent bon l’anis, il est utilisé dans différentes recettes et est aussi une plante médicinale très appréciée.

 

 Dans la thérapeutique de Hildegardede Bingen, moniale du 12 ème siècle qui connaissait les vertus médicinales des plantes,  le fenouil constitue le remède universel, en plus d’être un carminatif, c’est-à-dire un remède pour soigner toutes les affections gastriques ou intestinales.

 

Il est aussi riche en phyto hormones, il donne de l’énergie aux femmes ménopausées, et pour les jeunes mères qui allaitent, il stimule la lactation.

 

Hildegarde de Bingen écrivait:« Sous quelque forme que l’on consomme le fenouil, il rend gai, donne au corps une bonne irrigation sanguine, une bonne odeur et facilite la digestion… Chez celui qui mange quotidiennement du fenouil ou des graines de fenouil à jeun, les mucosités délétères et les substances putrides diminuent et il perd aussi sa mauvaise haleine… »

 

On sait aussi que  la consommation de fenouil permettrait de diminuer la résorption osseuse et de lutter contre l’ostéoporose.

Riche en fer, phosphore, calcium, magnésium, manganèse, zinc et vitamine K, il protège efficacement les os.

Les graines de fenouil sont notamment conseillées pour les femmes lors de la perte de densité osseuse post-ménopause.

 

Diurétique naturel, le fenouil possède un bon équilibre sodium potassium et augmente l’excrétion urinaire.

 

Pour conclure, tout de même une anecdote savoureuse, si  j’ose dire:

“Un beau jour de 1279 , le futur comte de Provence Charles d’Anjou remit à jour le tombeau de sainte Marie Madeleine à Saint-Maximin en Provence ! On dit qu’en ouvrant le tombeau de Marie-Madeleine, il en sortit une odeur « balsamique » et on trouva… un plant de fenouil tout vert qui avait poussé sur sa langue !” Le Guide de la Provence mystérieuse (éd Tchou)

 

Alors, en salade, en jus, en velouté: mettez le régulièrement sur votre table!
Pour les recettes : allez sur la section ” recettes de cuisine” de ce site: ici!

Répondre