Vous avez dit nettoyage de printemps?

 

Oui, le printemps reste la saison où il est nécessaire de faire un petit nettoyage de printemps pour notre foie dont l’énergie arrive en plénitude à cette saison.

Il s’agit d’accompagner notre foie dans son travail de filtre et de l’aider à se débarrasser des toxines de l’hiver: Toxines alimentaires, certes, toxines émotionnelles aussi!

N’oublions pas qu’en médecine traditionnelle chinoise(MTC) chaque organe est lié à un certain type d’émotion. Le manque, la perte affective, la colère appartiennent au couple foie/ vésicule biliaire.

Et si nous élargissions notre nettoyage de printemps cette année? Les temps s’y prêtent.

1/Sur le plan alimentaire voici de nouveau quelques conseils et une recette cadeau

Des crudités assaisonnées au jus de citron ou huile d’olive de qualité: Endives, chicorée, artichaut, céleri rave, asperges, haricots verts, carottes, choux seront excellents pour le foie.

Il faut privilégier une alimentation douce qui sera facilement assimilée

Les jus de légumes seront à remettre au goût du jour.

Privilégions aussi les céréales complètes sans gluten dans la mesure du possible, et des aliments bio.
Si nous pouvions éliminer la viande rouge aussi quelque temps( toujours? selon vos perceptions..) cela diminuera l’acidité du corps.

Choisir des poissons gras (sardines, harengs, maquereaux, …
La cuisson sera douce : cuisson vapeur par exemple.

Je vous ai aussi déjà parlé de la mono diète  d’un ou trois jours à mettre en place en Mars/ Avril.

Ou de la cure de sève de bouleau fraiche qui draineront et revitaliseront le corps en douceur.

N’oubliez pas:  vous avez une foule de recettes et d’idées dans mon ebook : Recettes de cuisine: ICI

Et je vous offre ici une des recettes de soupe froide contenue dans cet ebook:  idéale et facile à réaliser : Soupe Froide Avocat

 

2/ L’exercice physique

La marche est à remettre au gout du jour et un peu plus fréquemment qu’auparavant

L’exercice musculaire draine l’énergie du foie: alors, ne nous en privons pas, à condition de garder en toute chose modération: pousser à outrance son corps sera totalement contre productif par l’acidité libérée par cet excès.

Marchons tous les jours  pour le plaisir, pour notre santé physique autant que morale.

 

3/ Faire du ménage dans nos armoires, placards, paperasses

C’est un temps idéal pour le faire dans cette période où le temps passé chez nous a bien augmenté. Profitons en pour ranger nos armoires;  tous les psychologues vous diront que ranger ses armoires, c’est aussi mettre de l’ordre dans son esprit.

 

4/ Enfin et ce n’est pas la moindre chose: Faire le ménage dans nos émotions

La façon de nous nourrir, la pratique d’une activité physique nous préparera à y voir plus clair dans nos vies car notre métabolisme ira mieux; profitons en pour aller plus loin: nous départir de nos blessures du passé de nos rancoeurs, de nos colères, de nos inquiétudes. Ou en tout cas, commençons à en décaper une couche.

Je ne vous dis pas que ce soit facile, mais essayons un pas à la fois: Par exemple:

  • Arrêtons de juger qui que ce soit ( et nous en premier) toute une journée.

Et nous verrons combien le jugement  est une pollution que nous entretenons, par trop de média, trop de vieux mécanismes et qui nous pourrit la vie.

Cela reviendra à faire de l’air dans notre coeur autant que dans notre cerveau. Expérience à renouveler.

À chaque argument ou attitude qui nous dérange: pensons: Et pourquoi pas…?

 

  • Arrêtons de ressasser  nos histoires et vivons pleinement l’instant présent. 

Le passé est derrière nous. Le futur ne nous appartient pas. Soyons pleinement à ce que nous faisons aujourd’hui. Nous serons nettement mois fatigués en fin de journée.

 

  • Travaillons le pardon

Pardon qui n’excuse pas, ni ne légitime l’offenseur, mais permet à l’offensé de mieux vivre!

Que savons nous des souffrances de celui qui nous fait mal….?

Lorsque nous entamons cette démarche de pardon, nous libérons une énergie mortifère qui était dirigée beaucoup plus contre nous que contre la personne qui nous a fait souffrir.

Cela n est pas facile parfois et nous aurons besoin d’aides( je vous en donne quelques unes dans mon dernier livre: La gratitude qui guérit)  Aussi  faites vous aider  dans cette démarche qui vous libèrera, VOUS.

Mais n’oublions pas de pardonner, de “laisser aller ” des petites tracasseries sans réelle importance u quotidien.

Cela reviens à désherber notre champ de conscience pour pouvoir mieux accueillir la VIE qui se déroule en ce moment sous nos pieds!

L’énergie du coeur reste la seule qui puisse nous faire grandir. Alors commençons par ce qui nous est possible à notre niveau: plus de gentillesse, de compassion.

Les neuro sciences et la neuro psycho immunologie nous ont prouvé combien cela était important..

En ce printemps 2021 qui nous trouve tous “chamboulés” par l’année écoulée…profitons de ce grand remue ménage pour reprendre le gouvernail de nos vies, avec plus d’empathie, de guérisons émotionnelles et de bonnes habitudes alimentaires.

C’est ce que je nous souhaite!

Christine

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *