Bouée de secours du lundi

Confusion, discussions à sens unique, chacun restant sourd à tout autre point de vue que le sien; Convictions brandies haut et fort jusqu’a ce qu’un nouvel ordre, ou contre ordre arrive;

Dans cette confusion générale qui dure et s’accentue, je reste convaincue de l’importance de rester centrer en son coeur, qui éclairera ainsi mieux ce qu’il nous reste d’intelligence…

Et surtout surtout de l’importance de se nourrir de beauté: texte, musique ou nature.

Je vais tenter de vous partager quelques textes ou musique, ou peinture,  une fois par semaine, comme bouées de secours.

 

Aujourd’hui un rappel important d’ETTY HILLESUM

′′ En fin de compte, nous n’avons qu’un seul devoir moral : récupérer de vastes zones de paix en nous-mêmes, de plus en plus de paix, et la refléter vers les autres.
Et plus il y a de paix en nous, plus il y aura de paix aussi dans notre monde troublé.”*
Etty Hillesum,
Puissions nous nous en souvenir plus souvent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *