Bouée de secours du lundi

 

Confusion, discussions à sens unique, chacun restant sourd à tout autre point de vue que le sien,

Convictions brandies haut et fort jusqu’a ce qu’un nouvel ordre, ou contre ordre arrive;

Dans cette confusion générale qui dure et s’accentue,

Je reste convaincue de l’importance de rester centrer en son coeur, qui éclairera ainsi mieux ce qu’il nous reste d’intelligence…

Et surtout surtout de l’importance de se nourrir de beauté: texte, musique ou nature.

Je vais tenter de vous partager quelques textes ou musique, ou peinture,  une fois par semaine, comme bouées de secours.

Cela aussi fait partie aussi de la mission du thérapeute.

Ceux qui me connaissent savent que j’adore “prescrire” des livres, des textes au milieu de quelques remèdes naturels

 

 

Aujourd’hui, Lao Tseu

“Il existe un tunnel obscur dans la lumière infinie,

On le nomme “temps”.

Lorsqu’un être humain entre dans ce tunnel,

On appelle cela “naître”.

Lorsqu’un être humain marche dans ce tunnel,

On appelle cela “vivre”.

Lorsqu’un être humain sort de ce tunnel,

On appelle cela “mourir”.

Considérer que vivre se réduit à évoluer dans le tunnel obscur,

Cela s’appelle “illusion”.

Percer des trous dans le tunnel obscur,

Cela s’appelle “science”.

Savoir que la lumière est autour du tunnel,

Cela s’appelle “foi”.

Voir la lumière dans le tunnel obscur,

Cela s’appelle “amour”.

Voir la lumière à travers le tunnel obscur,

Cela s’appelle “sagesse”.

Éclairer le tunnel obscur de sa propre lumière,

Cela s’appelle “Sainteté”.

Confondre le tunnel obscur et la lumière,

Cela est au-delà des mots…”

(Tao Te King – Lao Tseu)

 

2 Responses

  1. Colette Jodoin
    | Répondre

    Super Texte de Lao Tseu.

    Merci Mme Angelard

  2. Annette
    | Répondre

    Merci pour le texte . Depuis le début que je vous suis j’ai toujours trouvé agréable vos info mais depuis que je suis obliger de copier l’arctique récents sur mon navigateur ,je trouve cela désagréable et je pense sérieusement à rompe avec vous SVP revenez comme au début Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *