Re trouver la chambre du coeur

0

 

Vous rendez vous compte que nous vivons dans un univers de paroles, de musiques( ambiantes, commerciales, etc) et de bruit pour les 3/4 de notre existence, si l’on admet que nos nuits soient silencieuses?

Peut être parce que j’écoute beaucoup de personnes de part mon métier, je ressens  le besoin de plus en plus impérieux de me retirer dans des plages de silence et je redécouvre toujours  la richesse de cette attitude. Mais je sais bien que c’est une urgence qui va de pair avec l’hyper sonorisation de nos milieux de vie.

Je me permets de vous inviter à expérimenter plus souvent le silence:  Penser à vous trouver des moments, soit tôt le matin , soit le soir à la fin de votre journée, ou dans la journée,  pour prendre un temps en silence. Rejoindre ce que j’appelle la chambre du coeur.

Aller les yeux fermés dans cet espace, au rythme de votre respiration, déposer vous dans cet endroit où il n y a rien à faire, où les tensions fondent, où vous pouvez respirer au calme. Et restez y un long moment. Pas de musique, pas de parole, juste la conscience d’être habité par un souffle qui nous a été donné un beau jour.

Et… laisser circuler les images, les idées, laisser, laisser, laisser être!

Ne rien vouloir, juste être. Cela peut s’appeler méditation si on prolonge l’expérience mais faire cette expérience en conscience vous amènera à vous sentir mieux, à renforcer votre système immunitaire, comme l’ont prouvé les travaux de psycho neuro immunologie. Je vous ai déjà parlé de tous ces mécanismes  physiologiques,  mais ce petit mot a pour but uniquement  de vous inciter à expérimenter. Car l’expérimentation surpasse tout discours explicatif.

Cela aère et repose tellement nos esprits agités soucieux fatigués…Essayer d’aller dans votre chambre du coeur plus souvent, mais faites aussi cette expérience en nature. Marcher en silence en écoutant les milles petits sons que fait la Vie,  est un ravissement pour l’âme.

Car ce sont des moments de véritable communion à notre vraie grandeur d’Humain; des moments de communion à la vraie Vie: celle des arbres, des oiseaux, des rochers, la nôtre, la Vie qui est fluide et simple.

Un silence habité.

C’est en revenant de telles expériences que l’on peut se sentir vraiment vivant, vraiment humain, plus complet et ainsi poursuivre la route qui est la nôtre en étant un petit peu meilleur.

Essayer….

Christine

Répondre