Pleine présence et sourire intérieur.

 

Maintenant que nous commençons à avoir la tête hors de l’eau face à cette pandémie, et que les mesures sanitaires s’assouplissent avec sorties,  restaurants et autres loisirs enfin autorisés, n’oublions pas de prendre des temps de pause, de repos, de réajustement dans nos vies.

Car nous avons tous été impactés par un stress ambiant permanent depuis Mars 2020… Cela fait beaucoup.

Votre fatigue, physique ou morale en sont le reflet et sont normales compte tenu des circonstances.

Alors, certes votre naturopathe ou tout autre thérapeute vous aidera à traverser cela, mais soyez aussi conscients que vous avez votre part à faire,

  • en étant doux( douce) avec vous,
  • en ne lésinant pas sur votre temps de sommeil,
  • en mangeant sainement et
  • en choisissant des lectures, films qui vous feront du bien et qui ne vous parleront ni de virus ni de vaccin.

Nous avons été secoués sur le plan énergétique, physique, émotionnel et toutes nos vieilles mémoires s’en sont données à coeur joie pour nous ébranler plus ou moins.

En ce début d’été, essayons d’être simplement plus présents!

La vie est très courte, ne l’alourdissons pas avec notre mental raisonneur et inquiet. Cela fait 18 mois que médias et “conversations de comptoir”s’en sont donné à coeur joie sur le sujet.

Revenons ICI ET MAINTENANT et pratiquons la PLEINE PRÉSENCE. Là où nous sommes dans les petites choses du quotidien; un pas à la fois, rendons grâce pour ce qui est beau autour de nous, pour les choses qui vont bien. ( il y en a beaucoup!)

Souvenez vous:  nos neurones ne peuvent pas à la fois être actifs en négatif et en positif. Disons que le négatif a bien été alimenté ces derniers mois. À nous d’inverser la vapeur, sans positivisme artificiel, mais en étant présents et conscients le plus possible dans nos actes du quotidien.

Cela nous défatiguera certainement ( rien n’est plus épuisant que d’anticiper, de supputer telle ou telle chose en en faisant machinalement une autre).

Alors pour démarrer l’été,  essayons nous à ces petits exercices: ici, maintenant, un pas à la fois, être présent à ce que je fais ou dis.

Et pour terminer mon petit billet, je vous invite à pratiquer le plus souvent possible une petite gymnastique toute simple et fort efficace pour notre bien être:

Le  sourire 

Lors que vous croisez quelqu’un dans la rue, lorsque vous décrochez le téléphone ( la vibration de la voie change lorsque nous  disons “allo” avec le sourire ou sans).  Souriez! Pour la rencontre que vous avez eu ou allez avoir, pour l ‘enfant croisé dans sa poussette et qui lui sourit, pour le ciel bleu, pour la pluie d’été,  pour l’oiseau que vous entendez. Pour rien c’est à dire pour tout! Souriez! Je parle bien du sourire léger, profond, pas du rire forcé.

Mais aussi et surtout exercez vous au sourire intérieur:

Prenez quelques minutes dans la journée pour vous détendre: respirations amples, où vous laisser aller les soucis sur l’expiration et où vous emplissez votre corps de lumière à l’inspiration .  Fermez les yeux quelques minutes et prenez un temps de pause. Pour ceux qui ont l’habitude, pratiquez la cohérence cardiaque, et associez la à cet exercice.  Pour d’autres simplement quelque minutes de détente où vous fermerez les yeux en respirant largement sera aussi très bien .

Pendant cette pause, yeux fermés, laisser monter un léger sourire à vos lèvres et laisser le se répandre en douceur sur tout votre visage, voire dans toutes vos cellules: prenez du temps, détendez vous et souriez doucement quelque soit ce que vous faisiez quelques minutes auparavant. Souriez avec bienveillance à l’être présent que vous aviez oublié….

De la douceur, de la bienveillance, et une respiration dégagée: quelque minutes, plusieurs fois par jour: Essayez  et donnez m’en des nouvelles.

Le sourire intérieur nous reconnecte à NOTRE JOIE ORIGINELLE . Cette joie que nous oublions, et qui pourtant est là depuis toujours au creux de nos cellules et de notre coeur. À nous de la réactiver le plus possible, pour notre bien-être physique autant que mental, et pour le bien être de Tous( tes) et de Tout.

Voilà le petit programme que je voulais vous proposer pour bien démarrer l’été.

Prenez soin de vous et relisez Mr Ibrahim et les fleurs du coran d’ E E Schmitt: un petit bijou où vous retrouverez de belle leçons de vie comme celle ci:

« – Pourquoi est-ce que tu ne souris jamais, Momo ?
– Sourire, c’est un truc de gens riches, monsieur Ibrahim. J’ai pas les moyens.
– Parce que tu crois que, moi, je suis riche ?
– Vous avez constamment des billets dans la caisse. Je connais personne qui a autant de billets devant lui toute la journée.
– Mais les billets, ils me servent à payer la marchandise, et puis le local. Et à la fin du mois, il m’en reste très peu, tu sais.
– M’sieur Ibrahim, quand je dis que c’est un truc de gens riches, le sourire, je veux dire que c’est un truc pour les gens heureux.
Tu te trompes : c’est sourire, qui rend heureux. »
(Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran – Éric-Emmanuel Schmitt)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *