Bienheureux….

 

En ces temps bouleversés et bouleversants, n’oublions pas l’apanage de l’Humain; le sourire: Le rire a son contraire: les pleurs, mais le sourire est bien l’énergie du coeur qui nous vient aux lèvres doucement, naturellement, lorsque le Coeur est à l’oeuvre.

Un de mes professeurs en médecine nous avait déjà inculquer cela par cette formule: “Faire sérieusement son travail sans se prendre au sérieux!” Cette maxime ne m’a jamais quitté et m’a certainement aidé tout au long de mon parcours

Une amie m’a transmis ce texte d’un auteur inconnu: je vous le partage, comme petit cadeau pour la fin de semaine!

Pensons y plus souvent: notre  moral ira mieux…,mais notre santé aussi!

Un chanoine contemporain, plein d’humour, a su traduire la grande sagesse des « Béatitudes », pour que nous puissions la mettre à profit chaque jour.
· Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes ; ils n’ont pas fini de s’amuser.
· Bienheureux ceux qui savent distinguer une montagne d’une taupinière ; il leur sera épargné bien des tracas.
· Bienheureux ceux qui savent se taire et écouter ; ils en apprendront des choses nouvelles.
· Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux ; ils seront appréciés de leur entourage.
· Heureux êtes-vous, si vous savez regarder sérieusement les petites choses et paisiblement les choses sérieuses ; vous irez loin dans la vie.
· Heureux êtes-vous, si vous savez admirer un sourire et oublier une grimace ; votre route sera ensoleillée.
· Bienheureux ceux qui pensent avant d’agir, et qui prient avant de penser ; ils éviteront des bêtises.
· Bienheureux surtout vous qui savez reconnaître le Seigneur en tous ceux que vous rencontrez ; vous avez trouvé la vraie lumière, vous avez trouvé la vraie sagesse.”

 

2 Responses

  1. Marienoelle SERVILLAT
    | Répondre

    Merci beaucoup pour toutes vos intentions si précieuses en ces temps difficiles.
    Merci pour votre belle et radieuse âme..
    Merci pour vos conseils toujours enrichissants.
    Merci pour votre dynamisme, votre enthousiasme, et votre pondération en toutes circonstances.
    Merci d’être là, douce Présence mère-veilleuse…
    Dans l’Amour et la Lumière, de tout coeur,
    Marienoelle

  2. Christine
    | Répondre

    Merci Marie Noëlle!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *