Huile essentielle du mois d’Aout

La Camomille romaine

Origine:

La camomille romaine ou camomille noble: « Chamaemelum nobile »  appartient à la famille des Astéracées,

C’est une plante herbacée vivace de 10 à 30 cm. Elle se développe en Europe occidentale et surtout dans l’ouest de la France

Son huile essentielle bien qu’onéreuse offre des propriétés fort intéressantes. Elle est obtenue après distillation des parties aériennes fleuries.

 

Propriétés:

1/Apaise le système nerveux central et induit la détente.

C’est l’huile essentielle antispasmodique physique et psychique par excellence.

2/Elle est aussi anti inflammatoire et cicatrisante,

Elle est une des principales huiles essentielle utilisée dans les chocs émotionnels

 Apaisante, elle fait également des merveilles dans les soins du visage et du corps destinés aux peaux sensibles. 

 

Utilisation

Ce véritable sédatif doux est recommandé en cas d’épuisement profond, tristesse, insomnie, troubles de l’endormissement et les états dépressifs.

Chez les plus jeunes,( au delà de 3 ans) elle permet d’apaiser les colères et les troubles du sommeil ainsi que les peurs.

Elle est indiquée en cas

  • d’hypersensibilité émotionnelle,
  • de spasmes provoqués par le stress et les contrariétés,
  • lors de migraines
  •  Elle sera aussi efficace, pour apaiser les problèmes digestifs (coliques, crampes d’estomac, constipation, manque d’appétit…),
  • les parasitoses intestinales,
  • les douleurs menstruelles,
  • les irritations et allergies cutanées.

 

En pratique: on l’utilisera en massage local ou/ et en diffusion

 

 I/ Pour apaiser le système nerveux central, appliquez une à deux gouttes  d’huile

  • sur les faces internes des poignets, à 3 travers de doigts du pli du poignet( vous serez ainsi sur un point d’acupuncture qui potentialisera l’effet calmant)
  • Sur le sternum, au milieu d’une horizontale passant par les deux seins.

En diffusion, associée à l’huile essentielle de petit grain bigaradier, ou d’ orange douce.

 

II/ Pour problème de peau:

  • Verser 2 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine dans 1 cuillère à café d’huile végétale

Masser les zones touchées matin et soir. Pendant 3 semaines consécutives maximum. Faire une pause d’une semaine avant de recommencer.

  • Recette pour l’eczéma:
    • HE de camomille noble : 20 gouttes
    • HE de lavande officinale : 30 gouttes
    • HE de géranium rosat : 30 gouttes
    • HE de menthe poivrée : 10 gouttes
    • Huile végétale de millepertuis : 50 ml
    1. Dans un flacon préalablement désinfecté, verser les huiles essentielles.
    2. Puis ajouter l’huile végétale.
    3. Mélanger.
    4. Avec l’équivalent d’1/2 cuillère à café, masser les zones concernées 3 fois par jour maximum pendant 5 jours.

Ne convient pas aux femmes enceintes et enfants en bas de 3 ans

III/ Pour les névralgies

En application locale, sur la zone douloureuse, seule, ou mélangée à de l’huile essentielle de laurier noble et d’estragon,

On mélangera le tout dilué à 10% dans un macérat huileux de millepertuis.( pas d exposition solaire pendant 24 h: l ‘huile de millepertuis es photosensible)

IV/ Troubles digestifs

L’huile essentielle de Camomille est riche en esters, ce qui la rend très spasmolytique

Elle pourra être utilisée pour soulager tout type de spasmes, en particulier les crampes intestinales ou les douleurs prémenstruelles. En massage abdominal diluée à 10 %dans une huile végétale

 

  • L’huile essentielle de Camomille romaine ou noble présente une très bonne tolérance: elle n’induit pas d’irritation et le risque de sensibilisation cutanée est très faible
  • Prudence toutefois chez les personnes présentant des allergies aux astéracées

 

A ne pas confondre la camomille noble avec 3 autres camomilles:

  • la camomille allemande ou matricaire  huile essentielle anti inflammatoire et apaisante, elle contiendra d’avantage de chamazulène et sera donc plus utilisée  pour les troubles allergiques.
  • la camomille sauvage du Maroc  : riche en alcools terpéniques, son huile essentielle est d’avantage neurotonique et anti microbienne.
  • la grande camomille qui, elle, contient une huile essentielle camphrée et donc potentiellement neurotoxique.

 

Si vous avez aimé cette publication... partagez-la!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.