Accompagnement homéopathique et intervention chirurgicale

On me demande souvent comment se préparer à une chirurgie et comment bien “en sortir” grâce à l’homéopathie.

Aussi j ‘ai pensé en faire profiter plus de monde, en vous donnant mes “recettes” qui en effet permettent d’aller moins stressés à la chirurgie, et de limiter les inconvénients inhérents à toute opération.

C’est la place aussi des médecines COMPLÉMENTAIRES( et non alternatives…!) Elles viennent en complément,  travailler sur un autre plan,  pour le bien être du patient.

En préparation à l’intervention: 

Si on peut une semaine avant ou au moins deux jours avant, on prendra 5 granules 2 fois/ jour des produits suivants:

– nux vomica 9 CH:  qui préparera le foie à recevoir la chimie parfois lourde des anesthésiants

– arnica 9 CH: qui permettra de  limiter les hématomes

– china 9 CH:  qui évitera les grosses hémorragies si l intervention se fait par ” ouverture”( inutile si sous copie, laser ou autre moyen non “sanglant”

– gelsemium 15 CH:  qui est l’anti trac par excellence.

C’est légitime d’être stressé avant une chirurgie. C’est pour cela qu’il est important de limiter ce stress qui pourrait être un facteur préjudiciable au bon fonctionnement de l’opération: en effet, opérer un corps en état de stress prédispose aux complications. Si la personne  prend de l’homéopathie pour la détendre  et apaiser  son angoisse, elle aura moins besoin de calmants chimiques susceptibles d’alourdir encore le fonctionnement du foie.

À la suite de la chirurgie:

On poursuivra une semaine après, toujours à raison de 5 granules 2 fois/jour, avec

arnica 9 CH, china 9 CH, nux vomica 9 CH et

on pourra  ajouter staphysagria 9 CH  en une seule dose par contre, qui favorise la cicatrisation.

Si l’anesthésie a été longue , on donnera souvent opium 9 CH qui diminuera à la fois  les effets secondaires sur la mémoire, et l’atonie digestive liée à l’anesthésie, responsable de constipation rebelle après une longue intervention.

On prendra  une seule dose d’opium 9CH  en une seule fois.

À noter qu’Opium se vend au Québec sous le nom de Somniférum.

Voilà donc la petite trousse homéopathique qui peut rendre les passages obligés en chirurgie moins pénibles: on supprime ainsi le cortège de ces effets indésirables et le patient peut se relever plus vite avec un meilleur moral.

Je vous souhaite le meilleur pour tous et chacun.

Bien amicalement

Christine

  1. Passarelli
    | Répondre

    Merci pour vos conseils.
    Mon fils de 13 ans va se faire opérer le 27 janvier d’une tumeur au poumon.
    Celle-ci est bénigne mais mal placée donc il vont essayer de lui sauver le poumon gauche en pratiquant une sleeve lobectomie. Intervention de 4h sous AG avec en plus avec intubation, sonde urinaire, drains, sonde gastrique, péridurale.
    Avec tout les risques que ça comporte, je suis énormément dans le stress.
    J’ai obtenu d’excellentes résultats avec l’homéopathie auparavant sur mes accouchements, migraines cataméniales, rhumes et même cystites avec sang sur deux de mes chats en deux ou trois jours ils étaient guéris avec cantharis en 9ch.
    Amicalement
    Edith

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *