11 vaccins à 2mois?…

0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allo, allo, y a t il quelqu’un chez les “décideurs” actionnaires des grands laboratoires pharmaceutiques,  qui a relu ses cours d’immunologie???

On peut avoir de gros doutes lorsque nous les écoutons. 

Par contre  je vous conseille d’écouter cette artiste, qui , outre le fait d’être une très bonne actrice a le mérite de se servir de son cerveau et de dire des choses censées, documentées et justes dans ce domaine.

 

Écouter ces 13 minutes attentivement jusqu’au bout:

 

Sans aller à refuser tous les vaccins, je ne peux qu’être d’accord avec les arguments intelligents et documentés d’Isabelle Adjani.

Un nourrisson ne peut fabriquer 11 catégories d’anticorps en même temps!! 
De plus vacciner des nourrissons contre l’hépatite B qui se contracte par le sang et le sperme est une hérésie.

Injecter ces particules d’Aluminium à dés organismes qui ne peuvent se défendre est en effet criminel. 
Je propose que l’on injecte 11 vaccins le même jour à ces ministres, président, et garant de la santé publique qui ont aussi leurs intérêts financiers dans les laboratoires, et voir comment ces personnes réagiront. 
Se laisseront elles administrer 11 vaccins le même jour?!!!J ai quelque doutes…

La vaccination a sauvé des vies humaines, à une époque ou la conscience médicale avait encore court. Vacciner avec 2, 3, 4 vaccins maximum le même jour était tolérable par un organisme jeune.

Actuellement, la médecine et les pouvoirs publics sont à la solde des laboratoires pharmaceutiques, et ont des intérêts immédiats avec celle ci. On ne fait plus de la prévention médicale, mais du marketing pharmaceutique. 

Alors, oui, je suis contre 11 vaccins en même temps et contre une vaccination si précoce, lorsque l’on sait que le BB allaité par sa mère est protégé par les anticorps maternels. Il faudrait retrouver un peu de bon sens, et que les décideurs prennent des cours d’immunologie au lieu d ‘avoir des intérêts dans les labo.

Espérons que l’on revienne a une conscience médicale plus proche de la réalité physiologique, car Pasteur doit se retourner dans sa tombe en voyant ce que l on fait de son nom! : lui qui disait à la fin de sa vie: ” Béchamp avait raison: le virus n’est rien, le terrain est tout”.

Vacciner: OUI, mais sans aluminium, et avec 2 ou 3 vaccins à la fois, et de façon espacée. Vacciner: OUI, contre des maladies potentiellement mortelles: comme Tétanos, Diphtérie, Polio
Mais non pour la Varicelle: qui se soigne très bien et pour laquelle je n’ai jamais lu de cas de varicelle mortelle!!! 
On ne fait plus de la prévention médicale, mais de la prévention de l’absentéisme des mères au travail: Santé ou Économie??? 
La rougeole est une maladie infantile qui se soigne très bien lorsque elle survient sur un terrain en santé. Vacciner les enfants fragiles, peut être…Mais cela implique d’étudier le terrain du patient, connaitre son histoire, ses antécédents: Cela prend un peu de temps et d’attention, en effet: Mais c’est là la noblesse du métier de médecin, en principe. Les pouvoirs publics font des médecins des prescripteurs de médicaments et des piqueurs, sans leur demander un temps de réflexion, pire en les punissant si ils n’appliquent pas les lois des labos relayés par les pseudo comités de santé ministériels…
Les temps sont graves, mais la conscience individuelle , elle, avance, et les “patients” redeviennent de plus en plus SUJETS. C’Est eux qui feront changer les choses..lentement, mais surement.

Répondre