Six habitudes à cultiver pour maintenir son cerveau en forme!


Nous savons maintenant que la production de nos neurones ne s'arrête jamais.

Les chercheurs nous apprennent que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches.

Et ceci est valable pour tous, quelque soit l'âge....à condition que certaines données soient respectées.

Autrement dit nos habitudes de vie au sens large du terme, ont un rôle certain dans le maintien de la bonne santé de notre cerveau.

Ces phénomènes qui modulent notre génétique et ce déterminisme ancien qui perd ainsi de son pouvoir, s'appelle l'épigénétique.

C'est une réelle satisfaction et source d'espérance que de réaliser notre part à jouer , non négligeable dans notre devenir.

1ère règle: Fuir la routine

N'arrêtons pas d'apprendre! :

Le cerveau se nourrit du changement: la stimulation provoquée par le changement crée la fabrication de nouveaux neurones.

La soif de comprendre et d'apprendre est le meilleur stimulant pour nos neurones.

Alors, amusez vous à découvrir d'autres avenues que celles qui vous sont familières: autre loisir, autres technologies, apprentissage de la danse, d'un instrument de musique dont vous réviez lorsque vous étiez jeune, etc, etc. Les universités dispensent des cours aux adultes: inscrivez vous! et Amusez vous, surtout! Quel plaisir d'apprendre uniquement pour soi, pour le plaisir, sans contrainte d'examens à devoir réussir à tout pris: Cela vous l'avez déjà fait plus jeune.

Amusez vous à apprendre des textes poétique par coeur, par exemple. Découvrez de nouveaux livres dans des horizons qui ne vous sont pas familiers, etc etc.

Amusez vous à apprendre: le bénéfice sera double

Aujourd'hui oui, apprenez pour la joie simple d'apprendre!

2ème régle: Fuyez le gavage d'information

Choisissez vos informations: en effet le monde actuel nous déverse à flots des faits, plus ou moins vérifiés, bruts, sensationnels de préférence, à jets continu.

Ce genre d'intoxication à l'information permanente n'aide en rien l'apprentissage, ne fait que générer de la fatigue neuronale, voire de l'anxiété.

Il faut choisir l'information qui nous fait comprendre, et éliminer celle qui nous fait juste savoir.

Désintoxiquez vous des réseaux sociaux qui sont plus souvent un monologue qu'un lieu de véritable information.

3ème règle: Fuyez les anxiolytiques et somnifères chimiques

"En marche automatique" le cerveau sous contrôle chimique ne développe pas de nouveaux neurones.

Faites vous conseillez des produits naturels, pratiquez les exercices de relaxation, respiration consciente, méditation, cela vous apaisera et aidera au développement de votre cerveau.

Si vous avez dû en prendre, faites vous accompagner par un bon thérapeute pour vous en sevrez, si cela est possible. Et si vous devez en prendre, organisez vous avec votre thérapeute pour en prendre la plus petite dose possible.

4ème règle: Bougez!

L'exercice physique régulier produit des substances chimiques qui vont nourrir les cellules souches. Et ainsi nous aider à fabriquer de nouveaux neurones.

Bouger, est aussi bon pour notre santé en général: Au plan physique, les sphères cardio vasculaire, ostéo articulaire, s'en trouveront également mieux;

Au plan psycho émotionnel, cette oxygénation au grand air apportera une nutrition de qualité au cerveau,

Au plan spirituel, la marche en nature peut devenir une forme de "méditation active" par une communion avec la Nature. Alors bougez , vos neurones seront mieux oxygénés et vos deux hémisphères seront mieux équilibrés et nourris.

5ème règle: Allez à la rencontre de l'Autre!

Autrement dit, cultivons nos liens sociaux: la rencontre de l'autre, les liens que nous créons les uns avec les autres( entourage, culturels, familiaux) sont autant d'occasions de développer nos capacités cérébrales. Aller à la rencontre de l'autre, mieux le connaitre, apprendre d'autres façons de faire, partager les siennes, tissent des liens qui sont autant de "vitamines" ( si j'ose dire) pour l' épigénétique, qui nous permettent d'optimiser notre santé neuronale et notre santé en général.

6ème régle et non la moindre: Prenez soin de votre microbiote!

Nos neuro transmetteurs sont fabriqués en grande partie dans l'intestin grêle.

Une porosité intestinale donnera un mauvais fonctionnement neuronal, psychologique, voire psychiatrique: ce n'est plus une hypothèse, mais une certitude: notre bonne santé mentale va de pair avec un microbiote bien équilibré et une membrane de l'intestin grêle en bon état.

Une nourriture riche en sucres, en graisses, favorise la prolifération d'espèces bactériennes qui ne permettront plus aux cellules de produire de nouveaux neurones, quel que soit l'âge. À l'inverse, une nourriture équilibrée sans produits transformés permettra la prolifération d'une saine flore intestinale et donc aidera à la qualité de production de nos neurones.

Alors, prenons notre santé en main et si nous prenons des ans, essayons de ne pas devenir vieux! Essayons en tout cas!

Christine

En vedette
Plus récents
Mots-clés
Suivez-moi
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • YouTube Social  Icon

CONTACTEZ-MOI 

Christine Angelard

 

Naturopathe, Auteure et Conférencière

 

christine.angelard@gmail.com

 

 

 

4834, rue Melrose

MONTRÉAL, Québec

H3X 3P5

Une fois par mois au: CMIE

de Bromont: 858 Shefford,

450-332-2430  

Sans frais : 1-844-332-2430

Suivez-moi

  • w-facebook
  • w-blogger
  • Twitter Clean
  • LinkedIn - Grey Circle

© 2015-2020   Christine Angelard par  ib2ib.net et Prestige Web