L’homéopathie: fumisterie?

April 27, 2015

 

Suite à un article paru dans le journal de Montréal qui tape une fois de plus à boulet rouge sur l’homéopathie, j’ai envoyé ceci au journal…

j espère que cela finira par paraitre…

en attendant je le place sur mon site et je vous invite aussi à le diffuser,non  pas pour faire la guerre, mais pour avoir des arguments VALABLES à répondre à ces détracteurs acharnés.

Car j’espère encore un jour où les deux médecines allopathiques et homéopathiques vont se rejoindre…. Il est désastreux que des esprits scientifiques ne s’ouvrent pas d’avantage à la fois aux dernières recherches et à la tradition qui a fait ses preuves…

Désespérément optimiste: Christine

Voici ma réponse:

« Je trouve dommage que cette guerre homéopathie, médecine allopathique soit savamment entretenue.

La véritable question serait « À qui profite elle? »

Mais là n’est pas mon propos.

L’homéopathie est une médecine vibratoire : qui fait effectivement référence à la mémoire de l’eau.

Or si dans les dernières décennies on a crié au scandale en parlant de la mémoire de l’eau, des chercheurs tout aussi prestigieux que ceux cités dans votre article témoignent de cette réalité que représente la mémoire de l’eau.

Je vous invite à visionner notamment le film du Pr Luc Montagnier : prix Nobel de médecine (tout de même) dans lequel il fait la démonstration devant caméras de cette mémoire de l’eau.

Ce qu’il réalise n’est ni plus ni moins des dilutions homéopathiques, même si le nom n’est pas employé.

Je suis toujours étonnée et déçue de cette hargne à « démonter » un système, au lieu de s’interroger sur ce qu’il y a d’utile dans une telle approche qui notons le tout de même est utilisée largement dans les ¾ de la planète : Amérique du Sud, Europe, Asie;

L’Amérique du nord semble la plus réfractaire et la plus agressive à son sujet : peut être l’emplacement des firmes pharmaceutiques principalement en Amérique du Nord a t elle un lien avec ceci?

L’homéopathie est une médecine vibratoire et non une médecine de la chimie : Dire qu’il n y a rien dans l’homéopathie, c’est se tromper de sujet. L’homéopathie modifie le champ vibratoire, et non la composition chimique. Les travaux dans ce sens des neuro sciences continuent d’apporter de l’eau au moulin des médecines énergétiques dont l’homéopathie fait partie.

 Je me permets de vous conseiller de lire et de faire lire à vos lecteurs ces 3 références :

1/ Une étude faite par le GOUVERNEMENT SUISSE ( et non un laboratoire ) qui démontre l’efficacité en terme de cout de l’homéoapthie : Homeopathy in Healthcare – Effectiveness, Appropriateness, Safety, Costs », dirigée par le Docteur Gudrun Bornhöft et le Professeur Peter F. Matthiessen.

http://rd.springer.com/book/10.1007/978-3-642-20638-2/page/1

2/ Le film sur la mémoire de l’eau avec Luc Montagnier:  http://christineangelard.com/la-memoire-de-leau-a-visionner

3/ UN article publié par l’Inrees: http://www.inrees.com/articles/Homeopathie-invisible-en-evidence/

 Au lieu de taper à boulets rouges contre l’homéopathie, ne serait il pas temps de la reconnaitre en lui donnant ses lettres de noblesses : Notamment en l’enseignant correctement au cours de cursus sérieux. En observant ses bienfaits dans l’amélioration des terrains responsables des pathologies : « Claude Bernard avait raison : Le virus n’est rien, le terrain est tout »disait déjà Pasteur à la veille de sa mort!!

 Or notre médecine est une médecine d’urgence qui frappe avec des armes massives sur toute pathologie….mais a oublié cette notion de terrain.

 Peut être pourrait on apprécier que l’homéopathie rend des services en permettant la résolution de nombres de petites infections à germes banaux et permet d’ éviter ainsi l’administration d’antibiotiques lourds pour des pathologies mineures? Car plus nous donnons des antibiotiques ou traitements lourds dans les pathologies courantes, plus nous sélectionnons des virus résistants… Certes cela fait le jeu des firmes pharmaceutiques, mais cela affaiblit considérablement les capacités de résistance de l’être humain…

 D’autre part nous sommes à l’heure des neuro sciences qui sont capables de mesurer les champs électromagnétiques et d’expliquer les variations de fréquence dans le corps. J’ai bien peur que les détracteurs de l’homéopathie soient les même qui continuent d’affirmer que le cerveau rationnel est le seul valable. Certes il reste indispensable, et surtout il nous reste à en découvrir nombreux de ses rouages encore… Mais par exemple, les mesures de ces mêmes champs électromagnétiques nous enseignent que le champ magnétique du cœur est 5000fois plus grand que celui du cerveau…et peut être perçu à des mètres de distances.

Peut être est il temps de développer aussi ces approches intuitives. Et par intuitives je ne parle pas de « fumisterie » ou d’idées new âge, mais bien de l’énergie du Cœur qui est celle qui nourrit notre mental….selon ce que nous enseigne la loi des 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise (plusieurs millénaires d’existence et de pratique…)

 Aussi parler de fumisterie lorsque cette pratique homéopathique nécessite un doctorat en médecine en Allemagne, en France, en Suisse, en Angleterre pour être exercée me parait un écart de langage regrettable.

 J’ose espérer que la médecine fonctionnera un jour avec ses deux poumons : celui de l’allopathie et celui de l’homéopathie : Aucun des deux n’est inutile. Et l’on peut peux aller plus loin avec les deux!

 Christine Angelard

Dre.( diplômée en France)Naturopathe

Auteure et Conférencière

www.christineangelard.com

514 276 3697

Please reload

En vedette

Gratitude!

February 21, 2018

1/10
Please reload

Plus récents

November 10, 2019

October 31, 2019

October 31, 2019

October 30, 2019

October 28, 2019

Please reload

Mots-clés