Importance de l’intestin : 2ème partie et fin


Après avoir parlé de l’importance de la santé de nos intestins pour Notre Santé en général…nous allons voir comment savoir ce qui se passe dans cet intestin et surtout dépister et corriger les anomalies:..

Tout d’abord, il faut rappeler qu’un transit intestinal qui va bien est un transit quotidien, de selles moulées, sans odeur « épouvantables » : La quantité et l’odeur des selles sont le résultat direct de la digestion des protéines: trop de protéines donneront de la fermentation dans le colon responsable d odeurs nauséabondes , mais surtout d’une mauvaise absorption des nutriments.

D autres part les fibres alimentaires vont être indispensables à l’équilibre du bon eco système colique

Alternance de diarrhée constipation, selles « flottantes », selles bi hebdomadaire ou au contraire, selles suivant immédiatement quelque nourriture que ce soit, … sont autant d’ indice d’une mauvaise assimilation: Il ne servira à rien de dépenser des petites fortunes en vitamines, compléments alimentaires et autres, tant que le transit intestinal ne sera pas revenu à la normale: En effet : c’est d’abord au niveau du grêle que sont triés et absorbées les bons nutriments…mais aussi les médicaments que vous absorbez…et c est au niveau du colon, que seront éliminés les déchets….

Donc si ce mécanisme est « enrayé » paresseux » douloureux, inefficace: il FAUT COMMENCER A S’ EN OCCUPER AVANT DE FAIRE QUOI QUE CE SOIT D’ AUTRE……

1/ REVOIR SA DIETE:

et bien sûr , je vous renvoie au livre de Jacqueline Lagacé: et à son site:http.//www.jacquelinelagace.net: en effet il est urgent d’ apaiser notre système digestif par un régime hypotoxique dont le Dr Seignalet a démontré l’efficacité dans les années 1980 et qui ne s’est pas démenti depuis:

a/OUI il faut supprimer le lait de vache et ses dérivés: yaourts, fromage de vache: OUI’ même si je ne suis pas spécialement allergique au lactose… Pourquoi? parce que nous n avons pas le même système intestinal que les veaux…pas la même capacité à digérer une molécule trop grosse pour notre muqueuse intestinale… parce que nous ne sommes pas des veaux…qui d’ailleurs boivent le lait de leur mère la Vache jusqu à 6 mois et ensuite mangent de l’herbe…et on a vu trés peu de Boeufs …souffrant d’ostéoporose!

b/ diminuer , voire supprimer dans les cas d inflammation avérée des intestins, le gluten! Et OUI , même si je n ai pas une allergie avérée au gluten….moins j en mangerai et mieux je me porterai! Pourquoi? parce que cela va « encrasser » le filtre de mon intestin grêle et donc diminuer ses capacités de » tri sélectif » et ses capacités à fabriquer les nutriments indispensables à mon métabolisme….( le gluten, c’est aussi de la glue…dans mon système)

vous retrouvez toutes les explications scientifiques et les références bibliographiques dans le livre de Jacqueline Lagacé: incontournable!

EN suivant cette diète santé qui n’est pas impossible, loin de là: (il suffit de changer nos habitudes de faire notre épicerie…et aussi de décider ce que l ‘on choisit: continuer à s’encrasser tranquillement ou corriger le tir en changeant ses habitudes alimentaires….) bon nombre de ballonnements, de flatulences, d’inconforts digestifs, de colons irritables cessent rapidement( colons irrités selon ma dénomination: si on cesse de les irriter…ils ne seront plus irritables) A noter aussi qu’en suivant cette même diète, les enfants en bas âge, auront beaucoup moins de sécrétions derrières leurs tympans, dans leurs sinus et leurs amygdales, et feront donc beaucoup, beaucoup moins d’infections O.R.L

2/ vérifier si nous ne sommes pas porteurs de parasites intestinaux…

en effet si en suivant cette alimentation santé , les symptômes perdurent, il y a fort à parier que notre système digestif est parasité par quelqu’hôte indésirable…Cela est aussi le cas lorsque chez la femme il y a infections vaginales à répétition,ou infections urinaires à répétition: cela signe un déséquilibre de la flore vaginale ou urinaire, certes…mais qui vient en premier lieu d’un déséquilibre de la flore intestinale: et donc: arrêter de vous gaver d’antibiotiques, tous plus « puissants » les uns que les autres et qui ne sont efficaces que quelques semaines avant la prochaine infection: CAR CELA AGRAVE LE MECANISME: en effet plus vous prenez des antibiotiques…plus votre flore intestinale se fragilise et se détruit….plus vous favorisez la prolifération des mycoses et des parasites!!! Toutes ces pathologies d’infections récurrentes signent un malaise dans notre système de flore intestinale en premier lieu!! Donc on aura intérêt à corriger là aussi notre diète et réparer la flore intestinale au plus vite , qui du même coup rétablira la flore urinaire ou vaginale.

Parmi ces parasites, le plus fréquent est le candida albicans:

Quels sont les symptômes ?

La candidose peut se manifester au niveau de la bouche avec une langue noire , au niveau de l’oesophage avec des brulures, au niveau intestinale surtout avec des altérations du transit intestinal, mauvaise digestion, ballonnements, alternance de diarrhée et constipation et dans tous les cas présence d une grande fatigue.

Il faut aussi souligner que cette maladie peut toucher d’autres endroits du corps. C’est le cas notamment de la muqueuse anale et génitale.Chez les femmes, la mycose vaginale est l’un des symptômes les plus fréquents de cette infection, comme on vient de le voir. En général, des leucorrhées blanchâtres et une sorte d’œdème vulgo-vaginal font leur apparition au niveau de la partie intime de la femme victime de ce trouble

Enfin, il y la mycose au niveau de la peau. Souvent, une plaque rouge sur certaines zones de la peau, avec des démangeaisons insupportables.

Pour savoir si l’on souffre de candidose, on peut bien sur faire des tests biologiques, qui finiront par nous donner le résultat…mais il existe un moyen extrêmement simple de savoir ce qui se passe dans notre tube digestif avec un test de salive: Le salivotest que vous pouvez faire chez vous et ainsi savoir à plus de 90% si vous êtes porteur d’un parasite, du Candida albicans, ou si au contraire tout va bien…

Le SALIVOTEST ou l’observation visuelle de la salive.

Ce procédé est un moyen commode et rapide d’évaluation de la santé intestinale. En effet, les mucosités salivaires sont le reflet de l’état gastro-intestinal, de la bouche au rectum.

Le salivotest se pratique à jeun, avant le dîner, toujours plus de 3 heures après une prise alimentaire ou médicamenteuse.

Il s’agit d’examiner un échantillon de salive déposé à la surface d’un verre d’eau et d’interpréter son évolution.
Il suffit donc de cracher dans un verre d’eau.

Interprétation des résultats

Flore intestinale saine : la salive déposée sur l’eau au centre du verre s’étale lentement et présente de petites bulles. L’eau reste parfaitement limpide.

Déséquilibre de la flore intestinale : de grosses bulles sont présentes au milieu des petites bulles normalement observées. L’eau peut présenter un léger trouble.

Présence de champignons pathogènes : des filaments visqueux sont remarqués et chutent au fond du verre généralement en tournant.

Présence de parasites : les filaments épais descendent rapidement au fond du verre : plus la contamination est grande, plus la descente est rapide.

On peut remarquer de minuscules points blancs à l’extrémité des filaments. Attention ! Présence de candida.

une fois que l on a fait ce test…quoi faire si l’on s aperçoit que l on est porteur de parasites ou de champignon: : en parler à son médecin, son naturopathe, et commencer aussi soit même certaines actions salvatrices

Concernant le déséquilibre de la flore intestinale: on va mettre en pratique la diéte hypotoxique et faire une cure de probiotiques, à choisir avec son naturopathe . et surtout pas manger des yaourts pour avoir une bonne flore…ce n est pas les « probiotiques » du yaourt qui vont vous aider, mais bien l’acidité du yaourt qui va accroite encore plus le déséquilibre

Concernant les parasites, il va falloir que vous suiviez un traitement phytothérapie précis à base de clou de girofle, de brou de noix : il existe plusieurs compagnies en phytothérapie qui proposent des cures efficaces: Knowledge produce , The life tree.

vous pouvez aussi faire une cure d’ail en gélules: cela marche assez bien ;

il y a aussi une cure à faire à base d’huile essentielle de Cajeput: 2 gouttes 3 fois par jour dans 1/2 cuillère à café de miel de Thym en cure de 3 semaines.

Concernant les champignons y compris le candida: il va falloir aussi bien suivre commencer par une diéte sévère et un traitement anti mycosique efficace

a/ REGIME ANTI-CANDIDA

A EVITER TOTALEMENT

Le SUCRE et tous les produits contenant du sucre. C’est la correction la plus importante, et à faire en tout premier, car le sucre est l’aliment de base du candida.

LEVURE et ferments : Eviter tous les aliments contenant de la levure, des moisissures, ou des ferments, comme le pain (surtout la mie), les pizzas, gâteaux et pâtisseries, tous les fromages fermentés, les champignons crus, toutes les boissons fermentées (bière, cidre…), la sauce soja, le tamari, certains yoghourts, etc…

LE LAIT De VACHE et ses dérivés


Éliminer totalement la volaille d’élevage (poulet, dinde… de l’élevage intensif, toute la viande de bovins, tout produit à base de porc, toutes les charcuteries, ainsi que les viandes et poissons fumés… :

Les CÉRÉALES : Éliminer toutes les céréales riches en gluten Blé, Seigle, Avoine, Orge… assimilé aux céréales, le maïs est à proscrire, il contient beaucoup de sucre…
On peut remplacer le pain par du pain azym, pita, zwibacks, wasa… il est surtout préférable de manger du riz, du sarrasin, du quinoa…

CERTAINS LÉGUMES acidifiants ou trop sucrés doivent être évités : carottes, maïs, asperges, oseille, rhubarbe, choux de Bruxelles…

Les BOISSONS sucrées, pétillantes, y compris l’eau gazeuse, les jus de fruits, TOUTES les boissons « préparées » comme le « thé froid » et tous les sodas… Éviter thé noir et café, préférer certaines infusions et le thé vert léger.

FRUITS : La plupart des fruits sont riches en SUCRE et doivent être évités. Éviter tous agrumes riches en acide citriques (sauf le citrons), raisins, melon…préférer les pommes, cerises, myrtilles… en quantité raisonnable… Mais alors , quoi manger!!???

Des CÉRÉALES COMPLÈTES ne contenant pas de gluten : millet, sarrasin, riz, riz sauvage, quinoa… etc…
Dans le cadre du traitement de la candidose, il est particulièrement intéressant de prendre l’habitude de remplacer le pain par le riz, riz sauvage, et le quinoa…Autant que possible, TOUJOURS des aliments d’origine « BIO » certifiée…

b/ Probiotiques – également très important, il faut TOUJOURS donner des probiotiques quand on soigne un intestin…
Les « bonnes » bactéries, dites « pro-biotiques » qui peuplent l’intestin sont un élément essentiel de nos défenses naturelles : elles protègent de certains micro-organismes (comme le Candida), limitent la production de gaz et améliorent généralement les défenses immunitaires Il faut prendre une complémentation en capsule ou en poudre. Chaque capsule de « pro-biotique » doit contenir des milliards de bactéries choisies parmi 7 espèces de Lactobacilles et Bifidobactéries…

c/ Drainage des émonctoires 
Dans tous les cas de traitement, toujours accompagner par un « drainage » pour faciliter l’élimination des toxines et des résidus : drainage du foie en particulier avec des tisanes de thym,et parfois de l’homéopathie qui vous sera recommandée.

Et toujours au printemps ( qui est la saison du Foie) faire une vraie cure de nettoyge du foie avec des complexes à bases de chardon marie ou d’artichaut: mais ne pas faore cela pendant des mois: essentiellement au printemps: donc avril au Québec, plus tôt sous d’autres cieux. un mois maximum .

d/L’acide caprylique est traditionnellement utilisé contre la prolifération du candida albicans. L’acide caprylique est un acide gras qui est capable de désagréger les parois cellulaires des levures, ce qui contribue à en contrôler la prolifération et à normaliser la flore intestinale.

e/Ail :L’ail ici aussi s’est révélé être un puissant anti-fongique naturel contre une grande variété de champignons, et un puissant antiseptique très efficace pour tuer les parasites. L’ail est particulièrement efficace contre le candida albicans, bien plus que ne le sont les anti-fongiques synthétiques chimiques. Vous aurez de meilleurs résultats en prenant régulièrement des capsules d’extrait d’ail.

f/Chlorophylle

Responsable de la coloration verte des végétaux et participant à la photosynthèse, la chlorophylle est indispensable à la croissance des plantes. Sa structure chimique se compare à l’hémoglobine, exception faite de l’atome central qui est un atome de magnésium (Mg) au lieu de l’atome de fer (Fe).

Ses propriétés thérapeutiques ont bien été étudiées : La chlorophylle bloque les agents carcinogènes alimentaires au niveau intestinal. Elle combat les germes, les levures, et désodorise.

Elle favorise la cicatrisation des plaies

Elle favorise la régularité intestinale et protège le foie

Elle a des propriétés anti-oxydantes

Elle aide à lutter contre l’anémie. 
L’algue chlorella est une excellente source de chlorophylle.


En conclusion, il ne s’agit pas de vous noyer sous un flot d’informations…mais de vous rappeler de l’importance de notre diététique et de nos habitudes alimentaires pour le maintien d’un organisme en forme, et comme nous l avons vu dans la première partie pour le maintien d’un psychisme aussi en équilibre.

Vous avez des indices simples pour savoir où vous en êtes avec votre digestion et quelques outils pratiques et efficaces. Bien sûr rien ne remplacera les conseils de votre thérapeute: Demandez lui conseils…mais vous avez au moins déjà des outils pratiques pour vous aider

Et rappelons nous ce que Bouddha aurait répondu à quelqu’un qui lui demandait ce qu’était un homme sage: …. » quelqu’un dont les intestins sont libres de toute entrave »…..

A méditer:):)

Bonne soirée ou bonne journée selon le moment où vous lirez ceci.

Christine

En vedette
Plus récents
Mots-clés
Suivez-moi
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • YouTube Social  Icon

CONTACTEZ-MOI 

Christine Angelard

 

Naturopathe, Auteure et Conférencière

 

christine.angelard@gmail.com

 

 

 

4834, rue Melrose

MONTRÉAL, Québec

H3X 3P5

Une fois par mois au: CMIE

de Bromont: 858 Shefford,

450-332-2430  

Sans frais : 1-844-332-2430

Suivez-moi

  • w-facebook
  • w-blogger
  • Twitter Clean
  • LinkedIn - Grey Circle

© 2015-2020   Christine Angelard par  ib2ib.net et Prestige Web