Pour demeurer dans l’essentiel :dimanche 27 Février 2022

champs de fleurs.

Le texte du dimanche soir:

Pour ne pas perdre l’espérance,

 

Poème de Jean Lavoué

« Quelle que soit la violence
Qui frappe à la porte de nos maisons
Et qui cherche à entrer,
La fascination que veulent exercer sur nous
Les marchands du néant
Et les gardiens des petits cimetières,
Ne rien céder sur l’urgence d’aimer,
La promesse de tenter l’impossible,
La tâche de prendre soin
De la parcelle de réel qui nous est confiée,
L’engagement de percer les murs de nos prisons,
La nécessité de renouveler chaque matin
Le pacte entre la terre et le ciel,
L’obligation de s’en remettre
À la force rayonnante qui nous habite
Et nous sauve,
L’impératif de s’abandonner encore
À la conspiration de la tendresse
Et de faire œuvre de contagion… »
JL 27/02/22
Merci monsieur Lavoué  de nous rappeler cet essentiel:
« Ne rien céder sur l’urgence d’aimer, »
….
« La tache de prendre soin
de la parcelle de réel qui nous est confiée »

 

Si vous avez aimé cette publication... partagez-la!

  1. Thouin
    | Répondre

    Bonjour Christine
    Je ne reçois plus depuis quelque temps vos billets et j’en suis très désolée. C’est ma belle-soeur qui me les transmet. Pourtant je suis abonnée à votre site depuis plusieurs années et j’ai même participer à la retraite de Lanaudière l’an dernier.
    Pouvez-vous vérifier
    mon adresse email: shubat@hotmail.com
    merci
    Lorraine Thouin

Répondre à Thouin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.