Montréal 29 Septembre-reconfinement pour 28 jours

Vous êtes nombreux à me demander des conseils ou à m’appeler pour me faire part de votre découragement, voire de vos peurs suite à l’annonce de ce re confinement annoncé hier.

1/Premièrement, je continue de consulter

    • au cabinet UN PAR UN, les patients qui souhaitent venir en personne:

Port du masque obligatoire, désinfection assurée, et aucun patient en salle d attente

      • Ceux et celles qui veulent me consulter via Skype, Zoom FaceTime, téléphone: c’est bien sûr toujours possible.

2/Mais je voulais surtout vous demander de ne pas rentrer dans des énergies de peur, ou de conflit, qui quelque part sont un peu trop alimentées, que ce soit par les médias en boucle, ou les discussions entre amis.

D’accord ou pas d’accord avec les mesures prises, respectons la distanciation qui nous est demandée TOUT EN CONTINUANT À RENFORCER notre système immunitaire.

Je vous rappelle le dossier que je vous ai posté sur ce sujet il y quelques jours ICI

N’Entrons pas dans des polémiques, pratiquons la distanciation médiatique,

Si la peur est trop forte, faites vous aider avec des fleurs de Bach ou de la naturopathie:

        • Le complexe Aspen+ Mimulus+ Gentiane en fleurs de Bach pourra être une aide.
        • Cal- Gem de Herbalgem en gémmothérapie, pourra apaiser vos angoisses,
        • ou une goutte d’huile essentielle de camomille romaine sur le sternum et la face interne des poignets saura aussi apaiser un mental galopant.

Consulter votre médecin, votre thérapeute, qui vous indiqueront la bonne formule en fonction de votre terrain.

Si vous pouvez, consulter une fasciathérapeute ou un ostéopathe, allez y: ils sauront vous aider pour que ce sur-stress ne vienne pas bloquer votre énergie dans le corps.

Le mental sur alimenté par les nouvelles en boucle affaiblit de façon certaine notre immunité: ce n est pas une formule littéraire, mais bien une donnée connue scientifiquement.

Alors faisons ce qu il faut ET faisons notre part, en essayant:

        • de bien nous nourrir,
        • de continuer à bien nous oxygéner( même sous la pluie!:),
        • de garder des liens amicaux , familiaux vivants: le téléphone et les ordinateurs servent à cela,
        • de voir le beau là où il est, d’écouter de la belle musique, de relire des livres qui nous font du bien,
        • de prier, de méditer. Oui, il est temps de nous relier à la partie sacrée en nous, par la prière, la méditation, la cohérence cardiaque. Outre le fait que ces activités aident de façon certaine notre physiologie au complet, elles nous mettent en contact avec le meilleur de nous même, ” le pâle reflet de l’énergie céleste qui est en nous” selon la formule de la médecine traditionnelle chinoise. Et c’est le temps!

Ces 5 points précédemment cités sont précisément ceux qui élèveront notre taux vibratoire et nous permettront de traverser sans heurt cette période encore difficile.

Ce sont aussi ceux dont parle Joel de Rosnay lorsqu’il définit l’épigénétique : écouter ici: attitudes personnelles qui nous permettent d’agir sur notre santé!

En conclusion:

Il ne s’agit pas d’être dans le déni ou la panique, mais bien de prendre ce passage, pas drôle du tout, comme une occasion de nous améliorer, et de faire le ménage de vieilles peurs qui voient dans la conjoncture actuelle l’occasion de se réactiver.

Nous sommes plusieurs à pouvoir vous aider, certes, mais vous pouvez aussi faire une différence par votre attitude.

Répondre