Billet du jour: 30 Mars

0

 

 

Dans les monastères, le lundi est souvent le jour de désert: Silence et aucun contact avec l’extérieur.

Pour ma part, ce silence aujourd’hui ponctué de la musique de la pluie, me nourrit. 

Silence plein, rond comme un ventre arrivé à son terme. Quel en sera le fruit?

 

Demain, je reprendrai mes consultations , via les moyens technologiques modernes, et j’apprécierai encore mieux nos échanges.

 

Rien de tel que le silence pour que nos prochaines conversations soient plus riches.

Encore une chose à  garder pour l’après “révolution terrestre” : Des journées de complet silence pour mieux entendre, mieux écouter l’autre, mieux voir.

Mieux saisir l’essence de toute chose.

 

 

 

Répondre