Billet du jour 29 Mars

0

( Matin sur la Seine sous la pluie: Monet)

La pluie lave nos trottoirs et nos rues à Montréal;

Oh, juste une petite pluie fine, sans grandes bourrasques… Elle réveille la terre et les arbres;

Puisse t-elle aussi nous réveiller pour de bon.

Plus de solidarité, plus de consomation locale , plus d’attentions aux conséquences de nos gestes posés: Nous y sommes. L’ UNI- VERS, nous y a conduit de force.

Nous sommes en train de re découvrir la lenteur, la patience!

Cette infinie patience qu’il nous faut découvrir nous fait grandir malgré nous.

Pendant ce temps, les bourgeons grossissent, les oiseaux chantent, les cloches de l’église proche sonnent à nouveau.

La vraie Vie n’est pas à l’arrêt.

Le vrai sanctuaire est à trouvé à l’intérieur de nous, et c’est une grâce à retrouver, chacun à son rythme.

Si nous avons la chance d’été en santé, voyons ce temps comme une initiation véritable.

Dans quelques mois nous réaliserons ce qui s’est réellement révélé pendant ce temps.

Respectons les consignes de distanciation physique, et n’oublions pas d’envoyer un rayon d’Amour, de Lumière à ceux, proches ou lointains qui en ont besoin.

Répondre